PASSERELLE ‘LICHTENLIJN’

Si vous avez déjà emprunté la route de la côte en direction de Knokke-Heist, vous l’avez sûrement déjà remarquée : la Lichtenlijn. À la limite entre la commune de (Zee)bruges et de Knokke-Heist, le département CÔTE a construit cette passerelle pour piétons et cyclistes en 2007 – 2008. Les utilisateurs des voies douces, touristes et personnes à mobilité réduite peuvent désormais traverser la route de la côte très fréquentée et les rails du tram en toute sécurité. La Lichtenlijn relie les réserves naturelles « Baai van Heist » et « Sashul » et constitue un maillon souple entre la piste cyclable côtière et le réseau des pistes cyclables de l’arrière-pays de Bruges.

Au début et à l’extrémité de la passerelle se dressent les phares protégés, Laag Licht et Hoog Licht. Après la construction du port de Zeebruges au début du 20e siècle, les phares de Hoog Licht et Laag Licht constituaient un alignement de feux. Le nom de la passerelle, Lichtenlijn, fait référence à cet important balisage de l’accès au port.

Le corps de la passerelle intègre un tablier en béton avec finition résineuse et couche d’usure. Les garde-corps en acier sont pourvus d’un éclairage LED. La tôle de la passerelle remonte le long du tablier et protège les câbles du tram qui passent sous le pont. Les éléments visibles de la passerelle ont été peints en bleu clair. Plus de 90 tonnes d’acier ont été utilisées pour la construction. Les piliers en acier présentent une forme de Y et pèsent chacun 7,5 tonnes. L’aménagement des environs et les plantations de gourbet le long des butées faisaient également partie des travaux de finition. La passerelle a été officiellement inaugurée fin août 2008.