LA DIGUE DE WENDUINE: PLUS SÛRE, PLUS LARGE ET PLUS ATTRAYANTE

zeedijk wenduine: veiliger, breder en aantrekkelijker

Depuis le 15 juin 2015, Wenduine (Le Coq) possède une toute nouvelle digue. Le Plan directeur Sécurité côtière a fait apparaître que Wenduine était l’un des maillons les plus faibles de notre protection côtière. C’est pourquoi, outre le réensablement de 2012, des mesures plus radicales s’imposaient pour assurer sa protection.

Le principal objectif de la nouvelle digue consiste à protéger Wenduine des super tempêtes. Deux murs antitempête ont été construits sur le nouveau corps stabilisé de la digue. Le mur côté mer est en forme de parapet, avec un nez en saillie au-dessus de la plage pour arrêter les grosses vagues. Il est ancré par le biais de pieux battus à six mètres dans le sol. Le mur côté terre est en forme de banc, revêtu par endroit de bois. La vaste ouverture à hauteur des rues peut être fermée par des portes coulissantes électriques en cas de marée de tempête. Ensemble, ces deux murs forment une cuvette où les grosses déferlantes dissipent leur énergie et donc, perdent de leur force qui menace les constructions.

La digue est également plus large : elle mesure dix mètres de plus entre la rotonde et le poste de premiers secours. Du poste de premiers secours jusqu’à la rampe du Manitoba, la digue a gagné trois mètres en largeur. La digue est aussi plus attrayante pour les promeneurs, touristes et vacanciers. Elle est en effet désormais équipée d’une voie carrossable et d’une promenade pouvant accueillir des terrasses. Un nouveau revêtement a été installé et la digue a été pourvue de bancs. Des escaliers et une rampe d’accès à la plage ont été intégrés à l’ouvrage. La rotonde a elle aussi été entièrement rénovée et pourvue de nouveaux bancs et d’un brise-vent.

Le projet a été réalisé dans un délai d’exécution très court de 275 jours de calendrier, afin de limiter les nuisances pour les commerces locaux et pour les habitants. Cette prestation exceptionnelle a été rendue possible par une excellente préparation en collaboration avec la commune du Coq, la compagnie de distribution de l’eau Farys et la SA De Rotonde.

Quelques chiffres étonnants:

Le mur antitempête côté mer est bâti sur 1500 pieux sécants. Quelque 3000 tonnes d’acier ont été nécessaires à la construction des fondations, des murs antitempête et des ouvrages en acier. Au total, 4000 mètres cubes de béton armé ont été utilisés et 1.500.000 pavés recouvrent les 27.000 m² du sol de la digue.