UN PORT DE BLANKENBERGE PLUS SÛR, PLUS ÉLÉGANT ET PLUS VERT

Le port de plaisance de Blankenberge est l’un des maillons faibles de notre côte. De ce fait, en septembre 2016, le département CÔTE entame des travaux aux alentours du port afin de protéger la ville contre les inondations causées par la mer. En collaboration avec la ville de Blankenberge, le département CÔTE construit un mur antitempête architectural autour du port. Cette construction va de pair avec une rénovation des environs du port de plaisance. Résultat : un port plus sûr, mais aussi plus élégant et plus vert.

Outre la sécurisation de la côte, une grande attention est apportée à une plus-value fonctionnelle. Une approche intégrée doit permettre de créer un milieu protégé contre les inondations causées par la mer, mais aussi profiter de l’occasion pour rendre le séjour, l’habitation et le travail dans les environs du port plus attrayants. Le but est de donner une identité plus cohérente au port de plaisance.

Le mur antitempête sera ajustable en hauteur et intégré au paysage. Le mur servira dès lors de banc à certains endroits et l’ambiance des dunes, situées à l’ouest, sera amenée à l’est, dans la ville, au moyen de plantes propres à la région côtière. Pour garder un aspect ouvert et pour faciliter le passage, certains endroits du mur comporteront des ouvertures. En cas de tempête, des digues amovibles assureront la protection et la sécurité nécessaires à ces endroits. La conception uniforme permettra la création d’une promenade tout autour du port. Promeneurs et cyclistes trouveront en cette promenade un trajet très intuitif. La perception en sera également grandement améliorée. La fin des travaux est prévue pour mai 2018.

Les habitants, exploitants horeca, yacht-clubs et autres intéressés ont déjà été informés des travaux lors d’une soirée prévue à cet effet. Vous retrouverez la présentation de cette soirée ici (néerlandais).

Les travaux du mur antitempête ont débuté le 5 septembre 2016. Pour le planning détaillé et les changements de circulation, cliquez ici (néerlandais).